Kabylie, 7 agents de sécurité tués lors d’un attentat à Souk Ténine

attentat Sept agents de sécurité sont morts aujourd’hui (jeudi 22 octobre, ndlr) dans l’attaque d’un groupe terroriste perpétrée à souk Ténine, au sud ouest de la wilaya de Tizi Ouzou (Kabylie). Deux autres agents ont été transférés vers l’hôpital de Boghni dans un état jugé grave, apprend-on de sources concordantes.

L’attentat a eu lieu à 7 heures du matin, dans à la sortie de souk Ténine, lorsque les assaillants, une vingtaine selon des témoins, ont ouvert le feu sur le fourgon transportant les agents de sécurité qui étaient en route vers le chantier de l’entreprise canadienne SNC Lavalin, pour alimenter la bourgade de Souk Thénine avec l’eau du barrage Koudiet Acerdoune, situé dans la wilaya de Bouira. D’après les témoignages recueillis, les terroristes ont pris la fuite à bords de plusieurs véhicules. «L’attentat était rapide. Les ravales des mitraillettes des terroristes ont pris par surprise les agents de sécurité qui n’ont eu le temps de réagir.

Les terroristes ont récupéré toutes les armes de leurs victimes avant de prendre la poudre d’escampette », affirme-t-on. Des centaines d’éléments de sécurité ont été dépêchés sur les lieux, épaulés par des hélicoptères de l’ANP (Armée nationale populaire). Aussitôt, un vaste ratissage est opéré dans le maquis d’Ighil Oumenchar, où les terroristes se seraient cachés. Les forces de sécurité quadrillaient toujours, jeudi en début d’après-midi, le lieu de l’attentant sur un large périmètre.

Le désespoir des terroristes les pousse désormais à s’attaquer aux malheureux agents de sécurité. Pour rappel, les groupes de la région de Kabylie ont subi plusieurs revers ces derniers jours. En effet, la semaine passée, l’offensive de l’ANP à Aïn El Hamman a permis de détruire plusieurs caches et casemates et de récupérer un lot « important », selon l’armée, d’armes et de munitions, dans la région d’Iferhounene. L’attaque de ce jeudi n’a pas encore été revendiquée mais toutes les thèses convergent vers un attentat du style de l’AQMI (Armée d’el Qaïda au Maghreb islamique).

B.M

Laisser un commentaire

*