Le Commissaire du Salon International du Livre d’Alger (SILA) a délibérément décidé d’interdire d’exposition les livres égyptiens lors de la prochaine édition de cet évènement. Il a invoqué, en guise de justification, la campagne haineuse menée contre l’Algérie par certains médias égyptiens ainsi que le mauvais traitement subi par des citoyens algériens lors de la rencontre, au Caire, entre l’Équipe nationale de football et son homologue égyptienne. La ministre de tutelle s’est publiquement déchargée de la chose sur ce responsable qui affirme, fièrement, la souveraineté de sa décision. Il dit défendre la dignité du pays et de son Histoire. Comme si cette dignité pouvait être mise en parallèle avec une exposition de livres. Comme si nos valeureux martyrs pouvaient être satisfaits d’une telle dérive, qui se traduit par un mépris arrogant vis-à-vis de la culture de nos peuples. Comme si on pouvait unilatéralement punir la littérature égyptienne et le lectorat algérien alors qu’on continue à jouer au football, source initiale de tout ce scandale, avec des équipes égyptiennes.

À notre avis, il s’agit bien d’un chauvinisme délirant qui révèle, en fait, le peu d’égard que le livre en particulier et la culture en général ont toujours eu dans notre pays et une propension de certains de nos responsables à dénoncer au lieu d’éduquer.
Pour cela, nous, signataires du présent appel, nous nous démarquons de cette honteuse décision et appelons tous ceux qui sont soucieux de ne pas laisser passer un acte aussi irréfléchi:
• à dénoncer le chauvinisme dont font preuve certains responsables du secteur de la culture, tant ce sentiment exprime des dérives politiques en complète contradiction avec les intérêts supérieurs de notre peuple dont le seul ennemi doit être le sous-développement sous toutes ses formes;
• à demander aux autorités concernées par ce scandale à y mettre un terme en levant l’interdiction faite aux livres égyptiens afin de leur permettre d’être découverts, lus et appréciés par les lecteurs algériens.

Liste des signataires

Ahmed Bensaada, Auteur; Aomar Hadjadj, Professeur; Mohamed Tahar Bensaada, Professeur / Philosophe; Taieb Hafsi, Professeur; Bachir Mazouz, Professeur; Omar Tchekiken, Informaticien; Ahmed Halfaoui, Consultant / Chroniqueur de presse; Farid Mammeri, Formateur; Fikri Faradj, Informaticien; Abdelkrim Hammada, Journaliste; Yassine Temlali, Journaliste; Nadir Djermoune, Architecte/Urbaniste/ Enseignant universitaire; Nait Mebarek Mohand Ouchabane, Journaliste; Abdelmoumen Boumaza, Docteur vétérinaire; Kamal Almi, Éditeur; Nadir Krim, Enseignant; Adel Abderrezak, Enseignant universitaire; Ali Brahimi, Cadre d’entreprise; Abdelnasser Chiker, Ingénieur / Archéologue; Abderrahmane Zakad, Urbaniste/ Écrivain; Abdellatif Bounab, Cadre supérieur; Malika Bounab, Cheminote / Syndicaliste; Benaouda Bennaceur, Enseignant universitaire; Hocine Khelfaoui, Professeur associé; Aissa Lamri, Animateur Radio; Leila Touta, Enseignante; Aissat Kamel, Maître de conférences; Mustapha Mangouchi, Auteur-réalisateur; Zéhira Houfani, Écrivaine; Miloud Daho Bachir, Enseignant; Faïka Medjahed, Psychanalyste; Nasr edine Lezzar, Avocat / universitaire; Ghania Mouffok, Journaliste indépendante; Omar Zelig, Journaliste; Daho Djerbal, Universitaire; Wassyla Tamzali, Écrivaine; Djemaa Maazouzi, Universitaire; Boudjemaa Medjkoune, Journaliste; Ali Bensaad, Maître de Conférences; Sadeq Aqrur, Économiste / Maire; Abderrahmane Belkadi, Dirigeant d’entreprise; Aidali Mohamed, Agronome; Hocine Belalloufi, Journaliste / écrivain; Imène Dellal, Attachée commerciale; Rachid Boudjarane, Président du R.A.C (Regroupement des Algériens du Canada); Benmokhtar Ahmed, Conseiller en emploi; Omar Abdelkhalek, Journaliste; Mehdi el-Djazaïri, Universitaire /journaliste/ auteur; Yahiaoui Yahia, Journaliste; Khaled Guerza, Chef d’entreprise; Abdennour Zahzah, Réalisateur; Mohamed Boudjemaa, Professeur; Abderrahmane Belkadi, Juriste; Ahmed Kaci, Journaliste; Boudjemâa Karèche, Auteur; Saida Khorsi, Informaticienne; Daikha Dridi, Journaliste; Ihsane El Kadi, Journaliste; Amara Lakhous, Écrivain; Bachir Kiouas, Étudiant.