Dessin inanimé

On ne nous dit pas tout ! D’ailleurs, on ne nous dit rien et c’est, finalement, nous qui informons pour que eux rigolent bien de vous. Depuis des semaines et des semaines, on nous berne avec des scoops périmés qui n’excitent que leurs auteurs.

Bouteflika va faire ceci, Toufik a fait cela : Tous les scénarios ont été abordés, évoqués, imaginés pour essayer de nous convaincre que quelque chose se passe dans ce pays enchaîné à l’éternité. Pour mystifier les faits, rien de plus simple, il suffit juste de rajouter le fameux intro «selon des sources proches du DRS, de la Présidence ou même des sources complètement débiles mais autorisées» pour accrocher l’Algérien affamé de changement et le farcir de grotesques mensonges en essayant de le maintenir toujours au stade alimentaire de l’analyse politique.

Un coup, c’est Bouteflika qui manipule le DRS et Toufik; un autre, c’est Toufik qui déstabilise Bouteflika. D’ailleurs, personne n’a jamais vu ce Toufik; si ça trouve, il n’existe même pas. Ou qu’il est un simple militaire DZ qui dort la peur au ventre et ne veut pas finir en Milosevic. Ou peut-être que c’est l’ami intime de Bouteflika et que tous les deux rigolent bien de nos têtes en contemplant notre triste spectacle à la recherche du moindre indice qui nous renseignerait sur qui fait quoi, pourquoi et comment ?

Même les US ne s’y sont pas retrouvés dans le bourbier algérien, ne comprenant rien de rien à la politique souterraine que passionnent les Algériens. Pour nous définir, ils ont juste noter cette triste phrase sur la porte Algérie pour prévenir tout étranger qui oserait trop nous fréquentait. Ils y ont cité : “Peuple bizarre, avenir incertain !”

Hicham A.

Comments

comments