Protection des enfants : le numéro vert “3033” élargi aux 48 wilayas du pays

Le numéro vert “3033” du programme “Je t’écoute” destiné à recevoir les appels signalant des actes de violence à l’encontre des enfants sera élargi aux 48 wilayas du pays, a annoncé jeudi le réseau algérien pour la défense des droits de l’enfant (NADA).

“Tenant compte du nombre élevé d’appels d’enfants sollicitant de l’aide, le réseau élargira le numéro vert “3033” à toutes les wilayas, au bénéfice des enfants subissant des actes de violence”, a indiqué le président du Réseau, Arar Abderrahmane.

Le numéro vert “3033” a été lancé en 2008 à Alger comme zone pilote puis élargi à 15 wilayas en 2010.

Cette annonce a été faite lors d’une visite à la cellule d’écoute du réseau à Alger effectuée par la ministre déléguée chargée de la Famille et de la Condition féminine, Nouara Saadia Djaafar, et du ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication (MPTIC), Moussa Benhammadi.

Arar a affirmé que le programme “Je t’écoute” a permis de “maîtriser le mécanisme d’accompagnement et de gestion des situations difficiles et d’urgence ainsi que la désignation de professionnels au niveau de différentes associations”.

Relevant un accroissement du nombre d’appels d’enfants en détresse qui sollicitent l’aide du réseau, il a souligné que l’écoute, l’orientation, l’accompagnement, la médiation et la solidarité représentent la meilleure réponse à cette détresse.

Il a appelé, à cet effet, à décentraliser le traitement des cas en collaboration avec les secteurs concernés, à renforcer les capacités des professionnels et à élaborer une nouvelle loi sur la protection des droits de l’enfant.

Djaafar et Benhammadi ont insisté, pour leur part, sur l’importance de renforcer le partenariat avec les différentes institutions de l’Etat et la société civile afin de promouvoir la culture des droits de l’enfant et le protéger contre toutes formes de violence ou de maltraitance.

La ministre déléguée chargée de la Famille a, dans ce cadre, mis en exergue l’importance du plan de communication pour la promotion des droits de l’enfant.

Benhammadi s’est engagé, de son coté, à financer un projet d’introduction des TIC dans les centres d’écoute du réseau et de création de banques de données sur la situation de l’enfant et la famille en Algérie.

Le programme “Je t’écoute 3033” pour la promotion de la protection des droits de l’enfant a été initié en partenariat avec les ministères de la Famille et de la Poste et des TIC. Le réseau NADA regroupe plus de 100 associations et organisations non gouvernementales (ONG).

APS

Comments

comments