Une action facebook pour protester contre le film anti-musulman

Le film anti-musulman sorti le 12 septembre a semé le trouble dans le monde arabe, mais depuis trois jours la situation a pris une ampleur planétaire. Plusieurs ambassades américaines ont été prises d’assaut la majorité des pays musulmans : l’Iran, l’Indonésie, l’Afghanistan…

L’appel de la maison blanche n’a pas suffit pour faire pression sur Google

Un appel a été lancé sur facebook à l’initiative des utilisateurs arabo-musulmans pour boycotter les deux plates-formes Youtube et Google, les journées du 24 et 25 septembre.

“Google et you tube ont annoncé qu’il refusent de retirer le film anti islam car ils pensent que ceci est une liberté intellectuelle. De ce fait il a été décidé de lancer une opération de boycott des deux moteurs en arrêtant de les utiliser pendant les journées du 24 et 25 septembre dans tous les pays musulmans. Ceci leur fera perdre 210 millions de Dollars.

SVP diffuser ce message a tous vos contacts musulmans. Merci.”, indique le message diffusé sur facebook.

Le clip polémique qui embrase le monde musulman depuis plusieurs jours pourrait coûter plus 200 millions $ pour la plateforme de recherche la plus utilisée à l’échelle mondiale, si le message paru sur facebook trouve un écho favorable.

Google limite mais n’interdit pas la diffusion du film

La Maison Blanche avait invité Google à “bien s’assurer” que la vidéo intitulée “L’Innocence des musulmans”, considérée comme blasphématoire envers le prophète Mahomet (saws), respecte les conditions d’utilisations de Youtube. Après examen, le géant américain a rétorqué que le film est bien conforme à leur charte.

Google, propriétaire du site de vidéos, plaide pour la liberté d’expression. Toutefois, le moteur de recherche a décidé de “limiter l’accès [à la vidéo] dans les pays où elle est considérée comme illégale, tels que l’Inde, l’Indonésie, la Libye et ou l’Egypte, compte tenu des situations très délicates dans ces deux pays”.  Par la suite, la diffusion du film a été empêchée en Afghanistan, au Pakistan et en Malaisie.

Chaoui A

Comments

comments