Vidéo. Cheikh Al Karadaoui traité d’homosexuel sur Al Jazeera

Al Karadaoui a été vilipendé dans la soirée de dimanche 30 septembre. Un téléspectateur, trahi par son accent maghrébin, a contacté la célèbre émission diffusée sur Al Jazeera ‘echariaa wel hayat’ (la charia et la vie), et dont le cheikh est le vedette depuis plus 10 ans.

Al Karadaoui / capture d'écran d'Al Jazeera

A l’entendre, le téléspectateur est en colère. Il demande à Al Karadaoui des réponses sur un sujet bien clair. Mais avant de terminer la question, le réalisateur de l’émission coupe le son. Sauf que le mal est déjà fait. L’homme qui a contacté Al Karadaoui lui demandait qu’elle est sa réplique concernant la fatwa de l’imam de la Mecque qui l’a traité d’homosexuel, de fornicateur et de mécréant.

Le présentateur de l’émission, visiblement gêné, a juste rappelé que les questions doivent être posées dans le strict respect.

Il faut dire que ces deniers temps Cheikh Al Karadaoui a perdu de sa superbe depuis son rôle controversé au cours des révoltes survenues dans le monde arabe. Il n’a pas hésité à appeler au meurtre de Mouammar Khaddafi, tout comme à l’élimination de Bachar Al Assad.

Achour Ben Saci

CENSURE

La censure frappe de nouveau/Une télévision algérienne avertie à cause d’une émission sur les homosexuels

Il n’y a pas que les questions politiques qui peuvent valoir un avertissement à une chaîne de télévision privée en Algérie. Un communiqué de l’autorité de régulation de l’activité audiovisuelle, repris par l’APS, indique que Miloud Chorfi, le président controversé de cette autorité, a convoqué lundi le directeur de la chaîne de télévision “Beur TV”  […]

travesti

Vidéo. Alger/ Un travesti roué de coups par une foule déchaînée

C’est une vidéo qui fait des ravages sur le web algérien. Il s’agit d’un travesti roué de coups et presque lynché par une foule déchaînée. La scène se déroule, vraisemblablement, à Alger. L’accent des acteurs de cette vidéo est algérois. Et l’on aperçoit clairement un véhicule immatriculé à Alger.  “Hram Alikoum, Hram Alikoum”, s’écrie le […]

homo

Vidéo. Cinéma/ « Le beau-frère »,  une autopsie de l’homosexualité en Algérie

« Le beau-frère » est un moyen-métrage qui à failli être avorté à cause du sujet tabou qu’il traite : l’homosexualité en Algérie.  Bouchta Saïdoun, un acteur marseillais y interprète le rôle principal, avec un seul défi: pouvoir aller jusqu’au bout malgré les pressions. D’ailleurs, il a  fini à l’hôpital, avec de multiples contusions et la clavicule cassée, suite au sabotage […]

Laisser un commentaire

*