Algérie : les autorités veulent arabiser la Poste

En Algérie, on arabise encore. Plus de 20 ans après la promulgation de la loi portant généralisation de la langue arabe, certains départements ministériels continuent à arabiser leurs services malgré la spécificité de leurs missions.

Le ministre de la Poste et des technologies de l’Information et de la communication vient d’instruire, selon le quotidien El-Khabar, les services de la poste afin d’utiliser la langue arabe dans les opérations postales. La circulaire, envoyée le 02 décembre dernier aux responsables de la poste, recommande d’utiliser la langue arabe dans le fonctionnement quotidien de l’entreprise. Notamment dans les correspondances.

Moussa Benhamadi n’a fait, en réalité, qu’appliquer une loi qui date de plus de 20 ans. Elle n’a jamais été réellement appliquée pour différentes raisons. C’est le cas notamment des secteurs de l’économie et des banques. Étrange pour un ministre parfaitement francophone. Mais comment est-ce que Moussa Benhamadi peut-il faire appliquer une telle loi alors qu’une bonne partie du personnel est de vocation francophone ?

E. W.

arabisation

Le Maroc renonce à l’arabisation/ Le pragmatisme l’emporte sur l’idéologie 

Le Maroc a décidé de “désacraliser” la langue arabe qui a connu une généralisation tous azimuts ces trente dernières années. Ce sursaut de pragmatisme s’est traduit par une réforme du système éducatif visant à favoriser son ouverture sur des langues vivantes à l’instar du français et de l’anglais. Envers et contre tous, le ministre de l’Education marocain, […]

Nouria Benghabrit Remaoun

TRIBUNE. L’école algérienne, une machine qui fabrique des illettrés

Einstein dit à propos de la folie : “La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent”. C’est cette citation qui qualifie le mieux le débat sur la nouvelle ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit. A ce jour, l’école algérienne bat tous les records de l’incompétence, elle fabrique des ignorants […]

Laisser un commentaire

*