Des crédits de l’ANGEM plus élevés pour les jeunes Algériens du Sud

Le montant du crédit octroyé par l’Agence nationale de gestion de micro crédit (ANGEM) sera augmenté en 2013 pour les jeunes promoteurs des wilayas du sud qui rencontrent des difficultés pour s’approvisionner en matières premières. 

Le plafond du crédit accordé par l’ANGEM et destiné à l’acquisition des matières premières sera relevé dans les wilayas du sud. “Conscients des difficultés auxquelles sont confrontés les jeunes des régions du Sud, le crédit pour l’acquisition des matières premières passera de 100.000 à 250.000 dinars sans intérêts”, a expliqué le directeur de l’ANGE à l’APS.

Concernant les dispositions des prêts, le directeur de l’ANGEM a indiqué que des réunions d’évaluation avec les banques se tiennent régulièrement pour étudier notamment les délais de remboursement des crédits et le traitement des dossiers.

Ces facilitations sont mises en place pour motiver les jeunes promoteurs à rester et investir dans les régions du sud, et ainsi créer de l’emploi dans cette partie du pays où les opportunités professionnelles se font rares. A la fin du mois de novembre 2012, le nombre de crédits octroyés aux jeunes promoteurs était de 439 923 micro-crédits, a précisé le directeur de l’ANGEM, selon qui, l’attribution de crédits aurait permis d’encourager la création de 659 885 emplois pour la même période ajoutant que le secteur de l’artisanat demeure “le plus prisé” par les jeunes emprunteurs, suivi du bâtiment et de l’agriculture.

La rédaction avec APS

Missoum entretien

Vidéo. Scandale à l’ANGEM, les dérapages des Walis et l’influence de Bouchouareb/Tout ce qu’a dit le député Tahar Missoum

Hier jeudi, notre Rédacteur en Chef, Abdou Semmar, a réalisé un entretien exclusif avec le célèbre député Tahar Missoum avec lequel il a abordé de nombreux dossiers de corruption, de détournements et des dérapages très dangereux de certains Walis qui bloquent les investissements dans leurs régions. Des documents ont été dévoilés au sujet de plusieurs […]

ansej

La face cachée de l’Ansej : Échec, dettes et…suicides

Les bénéficiaires des dispositifs ANSEJ, CNAC et ANGEM, en situation d’échec, se sont constitués en coordination nationale et dénoncent un “harcèlement bureaucratique”. Sous pression, certains jeunes endettés ont même essayé de se suicider, apprend-on auprès du porte-parole de la coordination. L’Ansej, un cadeau empoisonné ? D’ici la fin de l’année, près de 500.000 micro-entreprises auront […]

ansej2_839676_679x417

Ansej, Angem et Cnac: Les bénéficiaires en difficulté de Tizi Ouzou montent au créneau

Les promoteurs des entreprises créées dans le cadre des dispositifs aidés, Ansej, Angem et Cnac, de la wilaya de Tizi-Ouzou en situation d’échec accuse les pouvoirs publics d’en être responsable. Ils se sont constitués en collectif de wilaya réclamant des dispositions à même de donner un second souffle à leurs entreprises asphyxiées. Ils envisagent d’élargir leur mouvement […]

Laisser un commentaire

*