Comment se déclenchent les intoxications alimentaires ?

Chaque année, entre 3000 et 5000 intoxications alimentaires sont recensées par les hôpitaux algériens. Ces chiffres ne comptent que les malades qui décident de se rendre à l’hôpital, mais le nombre réel d’intoxiqués correspond sans doute au double ou au triple de ces chiffres là.

L’intoxication alimentaire est liée à la consommation d’aliments infectés par des bactéries nocives pour l’organisme lorsqu’elles sont présentes en trop grande quantité. Les bactéries qui transmettent les infections alimentaires les plus courantes sont la salmonelle, le campylobacter et la listeria. Chacune se développe et s’attrape d’une façon spécifique.

Comment s’attrapent les intoxications alimentaires ?

Les façons de développer une intoxication alimentaire sont multiples, et diffère quelques peu en fonction de la bactérie.

Pour la salmonelle, le temps de déclaration des symptômes est de 8 à 48h. Les aliments à risque sont la viande notamment la volaille, les œufs ou produits à base d’œufs, les produits laitiers, le poisson et les fruits de mer. Consommer ces aliments ne provoque pas forcément une indigestion en soi, il faut faire davantage attention au mode de cuisson. En effet, ces aliments se consomment souvent crus ou peu cuits. Le plus possible, il est indispensable de bien cuire ses aliments. Si vous tenez à les manger crus, privilégiez des produits très frais.

Concernant le campylobacter, le temps d’incubation du virus est de 2 à 5 jours. Il n’y a qu’un élément potentiellement porteur de la bactérie : la viande crue ou peu cuite.

Enfin, la listeria peut être présente dans le fromage au lait cru et les poissons fumés.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes des infections alimentaires sont sensiblement les mêmes pour toutes les bactéries. Au début de la maladie, des diarrhées répétées accompagnées de vomissements doivent vous alerter sur votre état de santé. En cas de maux de tête, de nausées, de douleurs abdominales, il apparaît de plus en plus que vous avez été intoxiqué.

Les infections bénignes disparaissent en général au bout de 5 jours de symptômes. En cas de persistance des vomissements et diarrhées, et surtout en cas d’apparition de fièvre, il faut absolument aller consulter un médecin pour éviter les complications.

La grande majorité des intoxications alimentaires ne sont pas nocives, mais des gestes simples se doivent d’être appliqués.

Retrouvez la suite de notre dossier hygiène alimentaire

Bien nettoyer son foyer pour ne pas s’intoxiquer

Vrai ou Faux : Connaissez-vous les bons comportements d’hygiène alimentaire ?

Dossier : Comment l’hygiène alimentaire peut sauver des milliers de vies algériennes

3 comments

Même les restaurants les plus prisés d’Alger (l’Espadon…par exemple ) ou d’autres villes , ils intoxiquent plus ou moins leurs clients le plus souvent ! Moi je dis heureusement que nous les algériens, on est habitué depuis notre jeune âge à cotoyer la saleté environante et qu’on résiste un peu mieux ! Mais si on ramene un Suédois pour manger dans un de nos restaurants ou nos fast food actuels , le raptriement en urgence par avion et SAMU dans son pays est automatique !!!

J’exagère peut-être un peu mais j’espère que les algériens qui vivent en Algérie …m’ont très bien compris !!! Même les contrôleurs eux-mêmes ne sont pas qualifiés pour contrôler dans leur majorité !!!

Laisser un commentaire

*