4,5 millions d’utilisateurs de Facebook en Algérie, qui sont-ils ?

4,5 millions d’Algériens. Comment réunir autant d’habitants en Algérie ? C’est simple, Facebook, le premier réseau social utilisés par les internautes dans le pays. Ce sont les derniers chiffres recensant les “Facebookeurs” de toute le pays, et cela prouve que la connexion est parfaite entre le réseau et les Algériens. 

L’Algérie a Facebook dans la peau, en tout cas ils sont 4,5 millions à utiliser régulièrement le réseau social qui a du succès dans le monde entier. “L’Algérie, malgré un haut débit fixe et mobile très limité, est classée à la 41ème place avec près de 4,5 millions d’utilisateurs Facebook et une croissance de près de 600.000 utilisateurs durant les six derniers mois”, a expliqué ce lundi Younès Grar, consultant en technologie de l’information et de la communication, qui a annoncé les dernières données concernant l’utilisation de Facebook.

Et ces utilisateurs, quel profil ont-ils ? 67% des utilisateurs algériens de Facebook sont des hommes contre 33% de femmes, et environ 90% des usagers de ce réseau social ont moins de 35 ans. Les jeunes hommes sont donc les plus grands fans de ce réseau qui sert désormais à tout : séduire, s’informer, échanger des contenus et même à travailler.

Au tour des entreprises !

En effet, Facebook a également une toute autre dimension que sociale. Désormais le marketing et la communication passent aussi par ce genre de réseau. C’est pourquoi M. Grar a souligné, dans ce cadre, l’”importance” d’utiliser les réseaux sociaux pour le développement de l’entreprise algérienne. Pour lui, l’avenir de l’entreprise se joue sur les réseaux sociaux où des millions d’internautes sont connectés en permanence.

Facebook est donc la meilleure vitrine pour ces entreprises qui seront visibles par des millions d’Algériens. La possibilité de développer l’interactivité avec les internautes et potentiels clients est un atout certain. Plusieurs études démontreraient que les TIC en général et l’Internet et les réseaux sociaux en particulier sont aujourd’hui au cœur de la performance et la réussite des entreprises, d’après le consultant.

Or, les entreprises algériennes ne sont pas encore toutes concernées. Les grands marques en Algérie commencent à développer leur image sur Internet et à créer des communautés de consommateurs, mais c’est n’est pas encore une généralité. Pour les dernières réticentes, Younès Grar les invite à se connecter le plus rapidement possible, pour que le virtuel les fasse passer au concret.

La rédaction avec APS

3 comments

Si vous êtes journaliste, vous manquez de déontologie. Du début à la fin, vous chargez Abassi Madani sans preuves.
Comment expliquez vous alors que son parti a gagné toutes les élections lesquelles il a participé? le peuple algérien a-t-il mal voté??? Comment expliquez vous qu’il lui était refusé à lui et Ali Benhadj de recevoir leurs avocats en prison? de recevoir leurs familles? d’accéder aux médias? Il évoque Zeroual et Betchine deux généraux encore vivants qui n’ont pas réfuté les propos de Abassi Madani?
Son parti a gagné les léections et il s’est retrouvé interdit du jour au lendemaind’une manière anticonstitutionnelle? ses dirigeants ont été emprisonnés ou assassinés? ses militants envoyés en prison, ou en camp de concentration (Reggane, Ain Mguel…etc s’ils n’ont pas été tout simplement portés disparus?
Comment osez vous objectivement etd’une manière eutre parler de mensonges et négationnisme? Votre article est une honte! je tiens à le dire et nefait pas grandir la cause de vérité sur la décennie noire.

Laisser un commentaire

*