L’Europe, un continent d’esclavagistes ?

23 000. Il s’agit du nombre d’esclaves en Europe. Même le vieux continent applique ce traitement aboli depuis plusieurs siècles. Esclavagisme sexuel, au travail, domestique, toutes les formes sont encore observées dans plusieurs pays européens. Une situation alarmante d’après la commissaire européenne chargée des affaires intérieures Cecilia Malmström, à laquelle il faut immédiatement remédier. 

Les cas d’esclavagisme  ne sont pas nouveaux en Europe, mais on ne pouvait pas imaginer que leur nombre était si important. Ce sont plus de 23.600 personnes, dont 68% de femmes et 15% d’enfants, qui ont été victimes ou sont supposées avoir été victimes de trafic d’êtres humains en Europe entre 2008 et 2010, a expliqué Cecilia Malmström.

“Ils [les décideurs européens] ont fini par comprendre que des hommes, des femmes et des enfants sont bel et bien vendus comme des marchandises en Europe et par-delà ses frontières, et qu’une coopération internationale renforcée constitue l’unique moyen de lutter efficacement contre les groupes criminels organisés qui contrôlent ce commerce ignoble”, écrit la commissaire européenne dans une tribune sur le site Huffington Post. 

Des chiffes sous-estimés

Malheureusement il ne s’agit que d’une estimation, et les esclaves vivant sur le territoire européen, pourraient bien être plus nombreux qu’on ne le croit.  “À l’échelle de l’UE, le nombre de victimes avérées ou présumées de la traite des êtres humains a augmenté entre 2009 et 2010, passant de 7 800 à 9 500. Qui plus est, ce chiffre serait largement sous-estimé”, précise encore Cecilia Malmström. En effet, tous les âges et les sexes sont touchés, mais les victimes les plus fréquentes sont les femmes, souvent enrôlées dans des réseaux de prostitution. “61 % sont des ressortissants de pays de l’UE, le plus souvent de la Roumanie et de la Bulgarie, le Nigeria et la Chine étant les pays d’origine hors Union les plus courants. 62 % des victimes sont vendues à des fins d’exploitation sexuelle, 25 % à des fins de travail forcé et 14 % pour d’autres formes d’exploitation, telles que la mendicité forcée ou le prélèvement d’organes”, explique Mme Malmström, qui cite le rapport de la Commission Européenne.

Une législation européenne pour mettre fin à ce fléau

L’Europe a donc mis en place un arsenal juridique et légal condamnant vivement ce genre de pratiques. La commissaire européenne a menacé de sanction les pays qui refuseraient de l’appliquer dans leur législation. Pour l’heure ils sont seulement six Etats sur vingt-sept de l’Union Européenne à avoir adopté cette législation dans leur droit national. Il s’agit de la Finlande, Hongrie, Lettonie, Pologne, République tchèque et de la Suède. Il reste encore un énorme travail à faire dans la lutte contre l’esclavagisme.

9 comments

Accordons nous de dire que le FIS était responsable de la décinée noire, que l’Islamisme est un fléau, alors de grâce dite moi , après que le FIS et l’Islamisme ont disparu de la scène, est notre pays a été hissé par les laico éradicateurs au rang des pays développés? la corruption n’est elle pas généralisée,et la criminalité fait ravage, notre pays est à la queue des nations dans tous les domaines; est ce les laïcs alors ont sauvé la RÉPUBLIQUE? est ce c’est ça votre laïcité, seulement l’alcool, la drogue, le nudisme et la débauche? vous avez vraiment sauvé la république !!!!vive la république !!

le neveu de Kasdi Merbah reprend l’argumentaire des terroristes du FIS ,mot à mot .
Ce qu’on entend chez Djebbar l’avocat , Zitout ,Al Magharibia , Al Jazira ….!
Pour lui , le régime , dont son oncle était l’un des piliers , ment ;et
croit sur parole les terroristes islamistes quand ils envoient une cassette audio au domicile des Merbah pour dire “Non ce n’est pas nous “!!!!!
Au début de l’affaire , on l’a jamais entendu , mais c’étati plutôt la famille Merbah qui accusait nommément Hamrouche !!!!
Aloooooooooooooooooooooooooorrrrrrrrrs !!!!!
Keskissiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiik ??!!!

Quand on est de nationalité FRANÇAISE ou autres, on ne peut accéder aux plus hautes fonctions que ce soit en Algeria ou ailleurs, le législateur devrait même aller plus loin toutes personnes qui à acquit une autre nationalité que celle d’Algérien doit obtenir et solliciter un visa à défaut un refus d’entrée sur le territoire, comme les Algériens qui veulent voyager, ls contestataires vous savez pertinemment que vous opter pour la nationalité FRANÇAISE dans le dessein de d’économiser le prix d’un visa et les frais inhérents, cette polygamie de nationalité doit cesser,

Je diverge avec cette article car il est normal à un certain niveau de favoriser et de privilégier exclusivement l’unique nationalité algérienne pour occuper des postes de hauts rangs. Pourquoi? La plupart du temps les tiers-mondistes acquièrent une nationalité par opportunisme et aussi car c’est une bouée de sauvetage en cas où. C’est compréhensible car il y a urgence de vivre et les algérien(nes) n’ont pas vraiment le sens de la citoyenneté.Adhérer à deux nationalité peut être source de conflit d’intérêts graves. Donc l’algérien(ne) Lambda ne se dit pas, je suis prisonnier de l’histoire, qu’il faut faire preuve de courage, de sacrifice. Non, il veut vivre maintenant et il est empêtré dans le “trop” politique et par les illusions de justice. Les valeurs ont disparu et la qualité de vie aussi. De plus quel est le rapport entre diplômes des grandes écoles frenchies, expériences étrangères et le fait d’avoir un passeport étranger. On peut acquérir diplômes et expériences à l’étranger avec un statut de résident. Sinon dans l’exemple d’un BEUR ou BEURETTE né et grandi en France, comment peut il comprendre les nuances culturelles et intellectuelles d’un pays comme l’Algérie? Je connais plusieurs BEURs qui ne peuvent pas vivre en Algérie bien qu’ils ont fait des tentatives. Ils ont le cul entre deux chaises. Ils peuvent jouer au foot mais ils ne savent même pas parler algérien. Et dernier point, nommer un bi-national avec des diplômes et des expériences étrangères, c’est quelque part dévaloriser fortement les diplômes et expériences locales. J’ ai deux nationalités donc je sais de quoi je parle. Je vais ajouter une chose: il ne faut pas se fier à la théorie de la constitution, car ils peuvent la changer en tout temps et ne pas la respecter. De plus, Chakib Khelil occupait un poste de haut rang avec deux nationalités alors que les lois de l’époque l’empêchaient. RAS

Article 51… Combien d’Algériens de souche sont au Pouvoir ?
Les Oujdistes contre attaquent peut-être parce qu’ils ont mauvaise conscience n’étant pas natifs du pays de Si El Houas et de Amirouche.
Les tenants du pouvoir ne doivent pas savoir que durant la Révolution, il existait une 7ème Wilaya établie en France et qui a fait connaître le FLN dans le monde enter. Aujourd’hui on interdit aux émigrés de pourvoir à un poste de cadre d’Etat. Cet Etat qui n’a fait que nous humilier aux yeux du monde n’a pourtant pas lésiné sur les moyens pour importer des Français tels que Feghouli, Brahimi, Mahrez et autres pour défendre les couleurs nationales mieux que l’aurait fait n’importe quel cadre de l’Etat. Les Algériens préfèrent en majorité Mandi, un tri-national, à Saidani ou à Ouyahia.
La diaspora algérienne est haïe par un régime qui n’aime même pas son peuple qui est censé l’avoir élu.

C’est tout à fait normal que les algériens votent pour Messie. Celui qui met la Kippa et qui visite Israel en lui apportant son total soutien. Alors que Ronaldo qui met un Tee-shirt sous son maillot où c’est écrit “Free Palestine” et de plus est l’ami des marocains et de Badr Hari et de surplus il va passer ses vacances et ses WE à Marrakech, ne pourra pas avoir l’adfhésion des algériens.

Laisser un commentaire

*