Désignée par l’Organisation arabe pour l’éducation, la science et la culture (Alesco), Constantine sera la capitale de la culture arabe en 2015. Une opération de réhabilitation et d’embellissement vient d’ores et déjà d’être entamée. 

En 2011, la ville de Tlemcen s’était préparée à accueillir une manifestation internationale et avait fait l’objet de travaux de restauration pour honorer son statut de « capitale de la culture islamique ». Cette année, deux ans avant le début des festivités, la wilaya de Constantine, « la ville des ponts suspendus » va bientôt ressembler à une ville chantier puisque de nombreuses modifications sont à venir dès le mois de juin. « L’ensemble des ouvrages d’art stratégiques de la ville de Constantine bénéficieront au titre de l’exercice 2013 d’une large opération de réhabilitation et d’embellissement dans le cadre de la manifestation « Constantine, capitale 2015 de la culture arabe », a indiqué à l’APS, un cadre de la direction des travaux publics.

Le programme qui va être mis en place touchera le pont de Sidi Rached, Sidi M’Cid, El Kantara et le pont des chutes. Le renouvellement des accessoires, l’installation de pieux, l’implantation de procédés de drainage, la restauration de l’éclairage, la peinture, la réhabilitation de la majorité des routes et des trottoirs du chef-lieu de la wilaya (renforcement de la RN 79, la RN 27 et de la RN 3), figurent également parmi les principales actions de restauration et d’entretien du patrimoine urbanistique de la ville.  Autant de travaux qui nécessiteront un budget d’investissement qui dépassera un milliard de dinars, a-t-on souligné à la DTP.

L’ouverture d’une faculté de l’art et de la culture

En janvier dernier, la ministre de la Culture avait évoqué la réalisation de deux nouveaux musées, un palais de la culture, des théâtres, une salle de spectacle et une grande bibliothèque ainsi que la réhabilitation et la mise en service des salles de cinéma et la création d’un institut de la musique andalouse. Dans cette même dynamique, la rentrée universitaire 2013-2014 à Constantine sera marquée par l’ouverture d’une faculté de l’art et de la culture qui assurera une formation académique sur les arts plastiques.Des initiatives réjouissantes qui vont permettre à Constantine dont l’image avait perdu de son éclat, de retrouver les lettres de noblesses attribuées en leur temps par  Théophile Gautier ou Guy de Maupassant.

Constantine restaure ses ponts pour retrouver ses lettres de noblesse
Notez cet article