Fraude au bac : les candidats exclus pourraient obtenir leur diplôme après l’examen des recours

Les bacheliers soupçonnés d’avoir participé à la fraude au bac lors de cette édition 2013 pourraient être réadmis si la commission ministérielle chargée des recours mis en place l’autorise. Une seconde chance pour des candidats privés du précieux passeport pour l’entrée dans le monde de l’enseignement supérieur.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique l’a affirmé lui-même lundi 16 juillet, indique l’APS. Il engagera son “entière disponibilité” à prendre en charge les candidats qui seraient admis après examen des recours introduits suite à leur exclusion pour fraude aux épreuves du Baccalauréat, de la session juin 2013, a indiqué le chargé de la communication au ministère, Noureddine Zait.

Tout n’est pas perdu pour ces futurs bacheliers soupçonnés d’être impliqués dans cette triche. Si le recours, estime qu’ils méritent de repasser les épreuves, ces derniers “seront pris en charge dès réception d’une correspondance du ministère de l’Education nationale”, a promis le ministère de l’enseignement supérieur. Au total ce sont 3180 candidats dans six wilayas du pays qui ont été exclus de la session 2013 du baccalauréat, et dont le sort est entre les mains de cette commission spéciale composée d’enseignants, de directeurs, d’inspecteurs et de pédagogues.  Ce groupe a minutieusement épluché les recours “au cas par cas” en tenant compte des fiches de synthèse des candidats exclus. Ses conclusions sont très attendues et seront bientôt soumises au ministre de l’Education nationale.

Pour rappel c’est lors de l’épreuve de philosophie, que la session du bac avait été perturbée par des incidents isolés, mais qui avaient été analysés comme une fraude collective. Des élèves dans plusieurs wilayas avaient protesté contre les sujets proposés, car ils estimaient qu’ils n’étaient pas être au programme de l’année. Ces derniers avaient alors découvert sur leur feuille de résultats la mention “a triché”, ce qui avait créé un vent de révolte lors de cette édition 2012 du bac. L’examen des recours donnera enfin une épilogue à cette drôle d’aventure et un nouvel espoir à ces lycéens.

La rédaction avec APS

Comments

comments