Malgré la hausse des quantités importées, le montant des importations des matériaux de constructions s’est stabilisé au 1er trimestre de l’année en cours, selon la Direction des Douanes algériennes.

Les importations des principaux matériaux de construction (ciments, bois et aciers) ont atteint 1,64 milliard de dollars les six premiers mois de 2013 contre 1,63 milliard de dollars à la même période en 2012, précise le Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis) des Douanes, selon l’APS.

En volume, les quantités importées sont passées de 3,556 millions de tonnes au 1er semestre 2012 à 4,767 millions de tonnes à la même période en 2013, une hausse (34%) tirée principalement par les importations de ciments, qui ont augmenté de près de 93%.

En effet, les importations de ciment ont accentué leur hausse durant le 1er semestre 2013 en termes de valeur et de quantité, situation encouragée par le lancement d’importants projets de construction et de la demande interne.

Cette hausse entamée depuis 2012 où les importations ont presque doublé, a été de près de 85,96% en valeur à 211,59 millions de dollars durant le 1er semestre 2013, contre 113,78 millions à la même période de 2012.

Les quantités importées ont connu également une « forte hausse » de près de 93%, passant de 1,240 million de tonnes à 2,393 millions de tonnes durant la même période de référence.

Les importations de fer et d’acier destinés à la construction se sont chiffrées à 1,05 milliard de dollars pour 1,613 million de tonnes durant le 1er semestre de cette année, contre 1,16 milliard de dollars, soit 1,632 million de tonnes à la même période de l’année précédente, en baisse en valeur de près de 9,5%.

La valeur des importations de bois s’est chiffrée à 385,42 millions de dollars (760.869 tonnes), contre 360,11 millions de dollars (683.727 tonnes) à la même période en 2012, en hausse en valeur de 7,02%.

En 2012, les importations des matériaux de construction ont augmenté de près de 12% totalisant 2,89 milliards de dollars. Cette hausse a été tirée par les importations de ciments qui ont augmenté de 94,67% pour atteindre 244,4 millions de dollars.

A préciser que malgré l’augmentation des quantités importées du ciment, la pénurie est toujours de mise. La multiplication des chantiers et la spéculation sont les premières causes de cette pénurie.

E. W.

Stagnation de la facture d’importation des matériaux de construction
Notez cet article