La production de pain, l’un des produits les plus consommés en Algérie, va connaître un nouvel élan grâce à un partenariat algéro-français. Mohamed Laïd Benamor, le PDG du groupe Amor Benamor s’associe avec le groupe français Mecatherm afin de lancer la première boulangerie industrielle en Algérie.

Mohamed Laïd Benamor le PDG du groupe Amor Benamor s’attaque à un nouveau secteur de l’agro-alimentaire, et pas n’importe lequel, celui du pain. Le groupe Amor Benamor va installer une usine de boulangerie industrielle, une première en Algérie qui entrera en production en février prochain. M. Benamor le propriétaire de l’usine a indiqué lors d’une conférence de presse qu’elle commencera son activité après l’acquisition de trois lignes de production. L’usine sera implantée sur le site de l’Eriad Corso à Boumerdès, dans la banlieue d’Alger. Pour rappel en 2012, le groupe privé Benamor avait acquis 60% du capital du site de l’Eriad Corso. Cette usine de pain intègre le plan de modernisation de ces installations prévu par Benamor, dont l’investissement sera d’un montant de 100 millions d’euros.

Cette nouvelle usine est le fruit d’un partenariat avec le groupe français des équipements pour la boulangerie industrielle “Mecatherm”, auprès duquel le groupe Benamor va acquérir trois lignes de production, dont deux lignes pour les baguettes de pain normal et une autre pour le pain spécial. La lancement de cette nouvelle unité de production est très stratégique et pourra répondre au besoin constant de la demande en pain des Algériens, qui consomment près de 49 millions de baguettes de pain par jour. Ainsi dès février 2014, la première usine de boulangerie industrielle compte produire environ 150 tonnes de pain par jour.

En outre, l’accord conclut entre le groupe algérien et français prévoit un transfert du savoir-faire et de la compétence notamment avec une formation spécialisée pour le personnel du groupe algérien, a indiqué pour de son côté, Agnès Guillard, représentante de la société Mecatherm.

 

La rédaction avec Agences