Culture. Coup d’envoi du 6e Festival culturel international de la musique symphonique le 12 septembre à Alger

Pour les amateurs de musique classique, la sixième édition du Festival culturel international de la musique symphonique est un rendez-vous incontournable. Cette année, l’évènement se déroulera du 12 au 19 septembre au théâtre national à Alger.

Tout au long d’une semaine, les mélomanes auront le plaisir de voir se produire au théâtre national Mahiedine-Bachtarzi d’Alger plusieurs formations classiques originaires de 19 pays. La Belgique sera à l’honneur de cette édition 2014. Le pays sera représenté par l’Orchestre royal de chambre de Wallonie-Bruxelles.

Selon le commissaire du festival, M. Bouazzara Abdelkader, cet évènement culturel et artistique très attendu ne se déroulera pas uniquement à Alger. Cinq concerts seront donnés à Tizi-Ouzou, Sidi Bel Abbès, Oran et Tlemcen.

L’ouverture du festival sera assurée, vendredi 12 septembre, par l’Orchestre symphonique national (OSN), qui jouera les opéras les plus populaires de Giuseppe Verdi et la symphonie numéro six de  Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Plusieurs orchestres animeront les différents concerts programmés durant le déroulement du festival. Des formations venant de Russie, d’Autriche, d’Ukraine, de France, d’Italie et de République tchèque, des pays où la musique symphonique est née, se produiront pendant le festival. Le public aura également le plaisir de découvrir l’Orchestre symphonique chinois, un duo mexicain, un quatuor japonais ainsi que les Orchestres symphoniques de Tunisie, de Syrie et d’Égypte.

Le programme du festival promet d’être riche et varié. Les amateurs de la musique classique pourront également assister à la prestation majestueuse de la soprano d’origine malgache Catherine Manandaza. Sous la direction d’Amine Kouider, maestro de l’OSN et du maestro Mats Rondin (Suède), le public pourra apprécier, durant la soirée de la clôture, un programme éclectique, animé par des musiciens issus des différents ensembles.

L’année dernière, le festival culturel de la musique symphonique s’est déroulé sur l’esplanade du Palais de la Culture Moufdi-Zakaria. Cette année, il revient au TNA et promet au public algérien des moments inoubliables.

2 comments

C est pas une constitution c et ni fait ni a faire commencer pars abroger l article de loi 51 on et n est pas des sous algeriens ci vraiment cette article passe je serai le premier a rendre ma nationalite au consulat d algerie j irais passer mes vacances au maroc ou en espagne je n accepterais jamais d etre consider comme un homme dans mon propre pays surtout quand ma famille a combatu pour l independance

Laisser un commentaire

*