Le président de la République Abdelaziz Bouteflika prévoit, cette année, de créer de nouvelles wilayas dans le sud de l’Algérie et les Hauts Plateaux.

 

L’annonce a été faite par le président de la République, hier mardi, dans un communiqué rendu public à l’issue de la réunion d’un Conseil restreint. Le président parle dans ce Conseil restreint qu’il a présidé, d’un nouveau processus qui concernera dans un premier temps, les wilayas du Sud et qui sera par la suite élargi en 2016 à travers les Hauts Plateaux. Des wilayas déléguées, aux moyens renforcés et aux compétences élargies, verront le jour durant le semestre en cours dans le sud algérien, a annoncé Bouteflika à l’issue du Conseil consacré au développement local dans les wilayas du Sud et des Hauts Plateaux. « Ce processus vise de rapprocher le service public des administrés », précise le communiqué rendu public hier.

Vers la création de wilayas futures

Cette mesure sera élargie en 2016 à travers les Hauts Plateaux avant de s’étendre graduellement au reste du pays, en préparation à la création future de wilayas nouvelles. Insistant sur l’amélioration de la gouvernance locale, en priorité au niveau des wilayas du Sud et des Hauts Plateaux, le président a exigé du gouvernement d’accompagner la mise en œuvre du nouveau programme quinquennal de développement.

S’exprimant sur l’importance de ce nouveau découpage administratif qui représente un axe essentiel dans le programme du président, présenté lors de la campagne électorale pour la présidentielle 2014, M. Sellal a souligné l’importance de lutter contre la bureaucratie et de rapprocher l’administration des citoyens pour l’amélioration du service public pour que l’administration soit véritablement au service du citoyen. Il est à rappeler que, pendant la campagne pour la présidentielle 2014, le Premier ministre avait promis d’élever au rang de wilayas El-Meneaa (wilaya de Ghardaïa), In Salah (Tamanrasset) et Touggourt (Ouargla) en expliquant que le Sud constitue la dimension stratégique de l’Algérie de par les potentialités énormes dont il dispose. Frenda (Tiaret) et El Eulma (Sétif) seront également concernées par le nouveau découpage qui visera également les Hauts-Plateaux.

Nourhane. S.