Libertés/ Le 30 mai sera-t-il décrété journée mondiale de la minijupe à cause de l’Algérie ?

Rachid Ben Othman est un fervent défenseur tunisien de la laïcité. Il revient, dans son blog, avec une lecture critique sur la situation qui règne actuellement en Algérie par rapport à la liberté de la femme de choisir sa tenue vestimentaire. Le président de la Ligue pour la défense de la laïcité et des libertés a appelé, en solidarité avec les femmes algériennes, toutes les femmes du monde à réagir.

Pour répondre à la campagne «Sois un homme et voile tes femmes», lancée sur Facebook par des internautes conservateurs désirant imposer aux femmes de se couvrir et violer leur liberté de se vêtir, le Tunisien Rachid Ben Othman, président de la Ligue pour la défense de la laïcité et des libertés a appelé toutes les femmes du monde arabe et maghrébin à consacrer la journée du samedi 30 mai prochains, journée mondiale pour le port de la minijupe.

Le militant pour la laïcité et la liberté s’adresse, dans sa publication, à toutes les femmes du monde, et notamment arabes et maghrébines, à consacrer la date du 30 mai, journée mondiale pour la minijupe. Pour ce dernier, les femmes ne doivent pas rester passives face à cette violation de leurs droits et devraient répondre par des actes en sortant toutes, ce jour-là, en jupe courte pour prouver que leur corps leur appartient. «Je fais appel aux femmes tunisiennes et à toutes les femmes du monde à sortir le samedi 30 mais 2015 toutes en minijupes et poster un fient d’elles sur les réseaux sociaux pour protester contre ces manœuvres absurdes obscurantistes et liberticides servant les intérêts des “nazislamistes” et encourageant la progression du “wahabo-islmamisme” à travers le monde », conclut-il.

Il faut dire que la polémique autour du port de la jupe courte en Algérie ne cesse d’enfler et de faire réagir plusieurs personnes partout dans le monde. Après l’actrice américaine Zooey Deschanel qui a réservé un espace sur son site pour soutenir les Algériennes et dénoncer ces abus, hier la blogueuse libanaise très connue dans le monde arabe, Rihab Sebaaly, a réservé une réponse acerbe à l’ex recteur de l’université d’Alger, Tahar Hadjar, en lui signifiant que le choix de la tenue est un droit et que les hommes doivent le respecter.

Nourhane S.

3 comments

Si vous êtes journaliste, vous manquez de déontologie. Du début à la fin, vous chargez Abassi Madani sans preuves.
Comment expliquez vous alors que son parti a gagné toutes les élections lesquelles il a participé? le peuple algérien a-t-il mal voté??? Comment expliquez vous qu’il lui était refusé à lui et Ali Benhadj de recevoir leurs avocats en prison? de recevoir leurs familles? d’accéder aux médias? Il évoque Zeroual et Betchine deux généraux encore vivants qui n’ont pas réfuté les propos de Abassi Madani?
Son parti a gagné les léections et il s’est retrouvé interdit du jour au lendemaind’une manière anticonstitutionnelle? ses dirigeants ont été emprisonnés ou assassinés? ses militants envoyés en prison, ou en camp de concentration (Reggane, Ain Mguel…etc s’ils n’ont pas été tout simplement portés disparus?
Comment osez vous objectivement etd’une manière eutre parler de mensonges et négationnisme? Votre article est une honte! je tiens à le dire et nefait pas grandir la cause de vérité sur la décennie noire.

Laisser un commentaire

*