Lahmar El Hadj, plus connu sous le nom de cheikh Balahmar, figure emblématique du charlatanisme en Algérie, est, selon un relevé de son casier judiciaire, un ancien terroriste écroué pour constitution d’un groupe armé en 1994.    

Le relevé du casier judiciaire de Lahmar El-Hadj, plus connu sous le nom de cheikh Balahmar, révélé par le site Alg24,  indique que la star de la roquia a été condamné à deux ans de prison ferme par la cour d’Oran en 1994, pour constitution d’un groupe terroriste.

casierde-belahmar

Massi M.