Appel à la haine d’Ahmed Chouchane/ Les précisions de Mourad Dhina

Votre site algerie-focus.com a publié le 5 janvier 2016, un article signé par “Massi M.” et intitulé “Emeutes/ Le terroriste Ahmed  Chouchane souffle sur les braises”

Cet article me cite nommément : “Membre du mouvement Rachad, créé en Suisse par l’ancien représentant du parti dissous, Mourad Dhina, sur lequel pèsent de lourdes accusations de soutien au terrorisme, et financée par le Qatar…”.

Je souhaite donc user de mon droit de réponse et préciser ce qui suit :

1- Monsieur Chouchane n’a jamais été, et n’est pas, membre du mouvement Rachad ;

2. N’ayant pas à ce jour écouté les propos de M. Chouchane, je ne peux donc pas les commenter mais je dirai d’emblée que nous rejetons toute insulte ou appel à la violence contre des citoyens algériens qui expriment des revendications légitimes tout comme nous rejetons tous propos haineux ou à caractère régionaliste ;

3. Le mouvement Rachad soutient les revendications légitimes de tous nos concitoyens utilisant des méthodes non-violentes. Les récents incidents qui ont eu lieu à Béjaia sont regrettables mais ne doivent pas être utilisés pour fustiger une région ou mettre en doute les revendications légitimes des citoyens. Il est tout aussi clair que seul le pouvoir et ses alliés veulent déformer les réalités politique et socio-économique, tantôt en brandissant la menace de la fameuse “fitna” tantôt en poussant à des actes de violence avec pour finalité de faire peur aux Algériens en leur adressant un message clair : “soit on reste au pouvoir, soit c’est le chaos” ;

4. En ce qui me concerne : seuls des suppôts du pouvoir continuent à me décrire comme “terroriste”, la raison derrière ces accusations de bas étage étant ma détermination à poursuivre un combat non violent pour un changement réel du régime et la construction d’un état de droit respectant tous ses citoyens. Bien évidemment les “dossiers” juridiques concoctés par le pouvoir ont été discrédités à plusieurs reprises par des enquêtes impartiales ;

5. Ni moi-même ni mon mouvement, Rachad, ne sommes liés d’une quelconque façon au Qatar ou à un autre pays. Nous sommes algériens travaillant exclusivement avec des Algériens et Algériennes pour le bien de notre pays et n’avons aucune leçon de patriotisme ou de nationalisme à recevoir de quiconque.

Je vous saurai gré d’accuser réception de ce message et de publier cette mise au point sur la même page que l’article auquel je réfère. Je vous en remercie par avance et vous prie de croire en mes salutations.

Mourad Dhina 

Comments

comments

loading...