L’équipe nationale de football a atomisé, hier en fin de journée, la Mauritanie avec le score de 6 buts à 0, lors du match amical qui a opposé, à huis clos, les deux équipes au Centre technique nationale de Sidi Moussa. Une manière de rassurer leurs fans, mais surtout de se rassurer eux même, vu que les Verts ont été quelque peu décevants samedi dernier, au stade de Blida à l’occasion du premier match amical face à cette même Mauritanie.

Même si la sélection avait fini par s’imposer avec le score de trois buts à un, la prestation des joueurs en première mi-temps (mené par 1 à 0) avait fait douté plus d’un parmi les supporters. Mais, il faut le dire, l’équipe était privée de  plusieurs cadres de l’équipe, notamment au niveau du compartiment offensif.

Hier, le sélectionneur national, Georges Leekens, a incorporé Mahrez, Brahimi, Slimani et Soudani. Le quatuor absent lors du premier match. Les quatre joueurs ont inscrits des buts. Slimani, par deux fois, et Mahrez ont été les auteurs des trois buts de la première mi-temps. Brahimi, Taïder et Soudani ont corsé l’addition en deuxième mi-temps.

A une exception près, le coach a aligné le onze qui disputera le premier match de la CAN. L’exception concerne le poste de gardien de but. Même si c’est Asselah qui a été incorporé, hier, tout comme lors du premier match, il est fort à parier que la confiance du sélectionneur sera accordée à Mbolhi durant la CAN. Ce dernier était absent ces deux derniers jours, la FAF l’ayant autorisé à quitter le stage pour signer un contrat avec le club français du Stade Rennais, coaché par l’ancien sélectionneur des Verts, Christian Gourcuff.

Pour le reste, en plus de l’attaque complètement remaniée, Leekens a procédé, hier, à des changements dans la défense par rapport au précédent match. Ainsi, dans l’axe, c’est la paire Bensebaini – Mandi qui a été choisie. Ghoulem était toujours à gauche, alors qu’à droite, c’est l’expérimenté Meftah Rabie qui a fait son entrée à la place de Belkhiter. Dans la récupération, Leekens a incorporé Bentaleb et Guedioura. En attaque, ce sont les Mahrez, Brahimi, Slimani et Soudani qui se sont chargés de l’animation offensive.

C’est ce onze qui a de fortes chances d’être incorporé ce dimanche 15 janvier face au Zimbabwe. Leekens avait déclaré, il y a plusieurs jours, qu’il testera son onze titulaire lors de ce second match face à la Mauritanie.

Les Verts décolleront demain vers le Gabon à bord d’un vol spécial. Ils atterriront à Franceville le même jour. La victoire d’hier soir est bonne pour le moral du groupe. Maintenant, les Verts se doivent de confirmer au Gabon. En plus du Zimbabwe, l’Algérie, reversé dans le groupe B, affrontera la Tunisie et le Sénégal.

Elyas Nour