Protestation/ Répression d’un rassemblement des étudiants en chirurgie dentaire devant l’APN

Des brigades antiémeutes ont été déployées, ce mercredi matin, aux abords du siège de l’APN à Alger, pour disperser le rassemblement de protestation des étudiants en chirurgie dentaire de la faculté de médecine d’Oran et d’Alger. Après plusieurs semaines de grève, ces étudiants sont passés à l’action pour réclamer du travail et une reconsidération de leur statut.

Ce matin aux environs de 10 h, des brigades antiémeutes ont usé de violence pour disperser une action de protestation menée par des étudiants en chirurgie dentaire venus des facultés de médecine d’Oran et d’Alger pour réclamer plus d’opportunités de travail pour les diplômés et une reconsidération des statuts actuels de la corporation. Plusieurs d’entre eux ont été embarqués et conduits dans des commissariats de la capitale.

Les étudiants en chirurgie dentaire ont dénoncé, à mainte reprise, «une politique des deux poids deuépressx mesures menée par la tutelle, ayant pour conséquence une amélioration relative du marché de l’emploi et des conditions de travail des étudiants en médecine au dépens de ceux issus de la spécialité chirurgie dentaire».

Outre les revendications ayant trait à la rareté des postes de travail à la sortie des universités, les étudiants demandent également un rééchelonnement à même de les faire passer de la catégorie 13 à la catégorie 16 en application de «l’instruction sur les nouvelles catégories» appliquée par le ministère de l’Enseignement supérieur.

Massi M.

Comments

comments

loading...