La Société des tabacs algéro-émiratie (STAEM ), une joint-venture créée en 2002 entre la Société nationale des tabacs et allumettes (SNTA) et un consortium émirati, a publié, hier, les nouveaux tarifs, valable depuis le 1er janvier, des cigarettes qu’elle commercialise en Algérie. Et ceux-ci sont en net décalage avec les prix pratiqués dans les bureaux de tabac. La différence est de taille puisque, dans certains cas, elle atteint les 30 ou 40 dinars pour un seul paquet.

Le gouvernement avait intégré dans la loi de finance 2017 des hausses concernant le tabac. Mais avant même que ces augmentations ne soient appliquées, les revendeurs ont procédé à des hausses et ce, depuis le mois de novembre dernier.

A cet effet, la STAEM indique que les nouveaux prix d’un paquet de cigarettes sont comme suit : Marlboro rouge, 230 DA; LM, 180 DA; Gauloises, 200 DA; West, 150 DA; Winston, 180 DA; Camel, 210 DA. Or, actuellement toutes ces cigarettes sont vendues à des prix supérieur. Il en est ainsi pour Marlboro qui est cédé contre 260 DA, alors que Winston est vendu à 210 DA.

La STAEM indique que ces nouveaux tarifs concernent tous les détaillants et à travers tout le territoire national.

Elyas Nour