Transport/ Pas de hausse des tarifs

Les représentants des transporteurs de voyageurs et ceux du ministère des Transports et des Travaux publics ont convenu du maintien des tarifs actuel du transport terrestre de voyageurs, sous condition de mettre en place des mesures de compensation.

Les négociations qui se sont déroulées, hier, à Alger, entre les représentants des transporteurs de voyageurs et les ceux du ministère des Transports et des Travaux publics ont du effectuer une gymnastique ardue pour parvenir à des concessions de part et d’autre pour eceller un accord.

Le ministère des Transports est en fin de compte réussi à convaincre ses interlocuteurs de maintenir la tarification actuelle tout en gelant l’octroi de nouvelles lignes privées du transport terrestre collectif de voyageurs, urbain et interwilayas.

Lors de cette rencontre, les professionnels ont exprimé leurs préoccupations liées principalement à l’impact de l’augmentation des prix du carburant sur l’activité.

Un certain nombre de concessions ont été faites par le département de Boudjemaâ Talaï en réponse aux préoccupations des opérateurs. Elles portent notamment sur l’octroi d’autorisations spécifiques aux opérateurs de pour le transport des citoyens désireux d’organiser des excursions en guise de compensation de la hausse des prix du carburant.

Le syndicat du transport a également réussi à arracher plusieurs autres facilitations comme l’affichage de la publicité sur les taxis, une réduction des impôts forfaitaires, des aides étatiques pour  équiper les taxis de kit GPL ainsi que des facilitations pour l’acquisition de véhicules neufs fabriqués localement.

Massi M.

Comments

comments

loading...