Dans cette troisième partie de notre interview exclusive sur les pratiques de corruption qui minent la wilaya de Tébessa à l’est du pays, nous découvrons le rôle controversé de Brahim Djemaï, le frère du chef du groupe parlementaire du FLN, Mohamed Djemai, qui a foulé aux pieds toutes les lois pour empêcher la démolition de son hangar construit illégalement. Le maire d’une localité à Tébessa ainsi qu’un policier ont été giflés lorsqu’ils ont essayé d’intervenir pour faire respecter la loi. Explications :