Ceux qui boycotteront les prochaines élections législatives sont, selon le député islamiste du Front de la justice et du développement (FJD), Hassan Aribi, des mécréants, des esprits malins au service du sionisme et des instruments de la main étrangère.   

Selon le député islamiste Hassan Aribi, les boycotteurs du scrutin du 4 mai prochain ne sont pas de vrais Algériens. «Le but de ces intrus est de parasiter la société algérienne», a-t-il déclaré, samedi, au quotidien arabophone El Hayat.

Ces mécréants, a-t-il ajouté, ne sont qu’une «semence sioniste et gaulliste dont la mission est de parasiter la mémoire du peuple». Pour couronner une intervention truffée d’insanités, il a également fait appel à la fameuse main étrangère: «Les boycotteurs sont les soutiens des puissances étrangères qui veulent déstabiliser le pays», a-t-il affirmé sans étayer ses propos de preuves tangibles.

Il faut dire que ce sinistre personnage est un adepte du conspirationnisme. En mars 2016, il avait déjà accusé la ministre de l’Éducation nationale de travailler de concert avec le gouvernement français afin de «détruire le patrimoine culturel algérien» et ce, sans avancer l’ombre d’une preuve.

Le député islamiste est aussi connu pour son aptitude à retourner sa veste. En 2015, il s’est fait porte-parle de l’ex-patron du DRS qu’il défendait sur les plateaux de télévision avant de monter au créneau, deux ans après, pour défendre mordicus le président, le scrutin et la patrie !

Massi M.

Comments

loading...
;

Newsletter

;

Recevez chaque jour l'essentiel de l'actualité avec la newsletter d'Algerie Focus

;

;