La direction générale de la radio nationale vient d’ouvrir une enquête suite à un grave dérapage ayant eu lieu lors d’une émission diffusée en direct sur Radio Algérie internationale, lors de laquelle un ancien employé s’est attaqué au gouvernement irakien tout en faisant l’apologie de Daech.        

Le directeur général de la radio nationale, Chabane Lounakel, vient de lancer une enquête concernant un dérapage ayant eu lieu lors de la diffusion, en direct, de l’émission Khafaya El-Maalen, marquée par contenu pro-Daech et un ton nettement hostile aux autorités irakiennes, provoquant des remous au niveau diplomatique, rapporte le site Internet Sabqpress citant des sources internes.

Selon les mêmes sources, le gouvernement irakien a protesté contre les propos tenus par «un ancien employé» ayant saisi l’opportunité pour s’attaquer de façon violente au gouvernement et à la représentation diplomatique irakiens en Algérie.

Les autorités irakiennes ont également déploré la manière avec laquelle les débatteurs ont abordé la question de Daech et les luttes interconfessionnelles qui déchirent le pays.

Massi M.