Sur sa page Facebook, Abderrrezak Mokri a fait mercredi une révélation fracassante. Selon le leader du parti islamiste le MSP, Sellal lui assuré en personne que le président Abdelaziz Bouteflika veut nommer des ministres du courant islamiste dans le prochain gouvernement.

Mokri cite précisément une entrevue avec le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, au cours de laquelle une offre lui a été remise pour que son mouvement intègre le prochain gouvernement. « Je viens de sortir d’une rencontre avec le premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui m’a transmis l’offre du président Bouteflika », a-t-il raconté dans son post Facebook.

Selon Mokri, cette proposition sera étudiée par le « conseil consultatif » du parti. Cette information indique clairement que les grandes manoeuvres pour un imminent remaniement ministériel ont bel et bien commencé.