Absent de la scène publique depuis plusieurs mois, Chakib Khelil est de retour. L’ancien ministre de l’Energie s’est, de nouveau adressé, aux Algériens à travers les réseaux sociaux.

Dans un court message adressé en arabe, en français, en anglais et en espagnol, Chakib Khelil ne s’est pas limité qu’à la présentation de ses vœux pour le mois de ramadan. L’homme a déroulé un véritable programme politique. «Je souhaite à mon pays d’être fort et respecté parmi les leaders de ce monde. Je souhaite que notre économie puisse satisfaire la demande de l’emploi de nos jeunes et que nous ouvrions la porte à tous les investissements», a déclaré l’ancien ministre, assis sur un divan de style traditionnel et lisant un texte écrit sur une feuille blanche.

Chakib Khelil, à qui la rumeur prête des ambitions politiques des plus élevées, s’étale sur d’autres sujets. Il dit souhaiter que «notre enseignement se concentre plus sur les sciences, la connaissance, et la culture et sur l’emploi de la langue anglaise, langue internationale par excellence». Je souhaite que les médias, la liberté d’expression et la culture continuent d’être une fierté de notre nation, mais qu’ils créent aussi une richesse réelle pour l’intérêt de notre pays. Et je souhaite finalement que même les sports, en particulier le football, qui reçoit un appui conséquent de l’Etat, devienne une source de richesse réelle, comme c’est le cas dans d’autres pays», conclut le responsable qui s’éclipsera aussitôt son message terminé.

L’an dernier, Chakib Khelil avait passé plusieurs mois dans le pays. Une période durant laquelle il a visité des zaouias et différentes villes du pays.

Rania Aghiles

Comments

loading...
;

Newsletter

;

Recevez chaque jour l'essentiel de l'actualité avec la newsletter d'Algerie Focus

;

;