Une centaine d’agents douaniers ont été présentés, depuis le début de l’année en cours, devant les conseils de discipline pour fautes professionnelles. Une dizaine d’entre eux a été déférée devant la justice, a annoncé hier le directeur général des Douanes.

Dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite de travail à Oran, Kaddour Tahar, directeur général des Douanes algériennes, a précisé qu’une centaine d’agents douaniers ont été présentés devant les conseils de discipline pour des fautes allant du premier au quatrième degré.

« Ce sont des actes isolés condamnables à plus d’un titre. Il existe un règlement intérieur qui s’applique à tous. Ces actes sont systématiquement suivis et sanctionnés par rapport au degré de gravité de l’acte », a-t-il précisé, ajoutant que tout agent défaillant doit assumer sa responsabilité et répondre de son acte.

Enfin, une dizaine d’autres dossiers ont été transmis à la justice depuis le début de l’année en cours, a fait savoir le même responsable.

L.R./APS

Douanes algériennes/ Une dizaine d’agents traduits en justice en 2017
Notez cet article