Le journal en ligne allemand Focus.de a publié, récemment, des statistiques sur les actes de vols commis par des étrangers en Allemagne. Le haut du tableau est, malheureusement, tenu par les ressortissants algériens.  

Reprenant le contenu d’un rapport publié par la police allemande, le journal a indiqué que la majorité écrasante des crimes et délits commis en Allemagne sont le fait d’immigrés clandestins. Soulignant que les migrants nord-africains, à leur tête les Algériens, sont à l’origine de la majorité des actes de vols. L’article tire la sonnette d’alarme sur un phénomène devenu préoccupant, d’autant plus que la majorité de ces voleurs deviennent plus violents et versent littéralement dans le banditisme.

Selon la même source, le taux de criminalité des ressortissants algériens a augmenté de 800%, entre 2010 et 2016, dans la seule ville de Düsseldorf, pour atteindre les 13 000 cas de vols l’année dernière..

La même publication a, par ailleurs, souligné que les réfugiés en situation régulière, notamment ceux en provenance de Syrie, ne commettent que très rarement des délits, excepté quelques menus larcins.

Massi M.