Apparemment sensible aux sollicitations des imams, le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui a annoncé avoir «pris des mesures» pour la protection de ces fonctionnaires qui se plaignent ces derniers temps d’agressions.

«Conscient des dernières préoccupations de nos imams en ce qui concerne leur sécurité et leur tranquillité menacées par des actes d’agression et de violence verbale, qui restent isolés, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire confirme avoir pris immédiatement les mesures qui s’imposent devant une telle situation», indique en effet un communiqué des services du ministère de l’Intérieur. Le document ajoute le ministère a instruit les walis et les services de sécurité d’«assurer la sécurité et la tranquillité de nos imams et leur fournir toute la protection et les conditions favorables à l’exercice de leurs noble tâche».

Ces derniers jours, plusieurs imams se sont plaints d’agressions intervenues dans et aux alentours des mosquées.

Rania Aghiles