Une réunion présidée par Nacer Boudiaf a eu lieu le vendredi 08 septembre à Alger, afin préparer la création d’une formation politique qui sera baptisée : « Rassemblement National ». M. Boudiaf a fait savoir que sa formation politique sera fidèle aux idéaux de son défunt père.   

« Les citoyennes et citoyens algériens et particulièrement ceux qui partagent les idéaux de Mohamed Boudiaf sont informés qu’une réunion présidée par Nacer Boudiaf a eu lieu le vendredi 08 septembre à Alger, à l’effet de procéder à la création d’une formation politique telle que proposée par Mohamed Boudiaf pour rassembler les Algériens, afin de contribuer à relever les défis auxquels fait face l’Algérie », a annoncé Nacer Boudiaf, dans un communiqué rendu public samedi.

Ledit communiqué informe que des citoyens représentant plusieurs Wilayas ont pris part à cette réunion pour constituer le dossier requis afin de demander la création d’un Parti politique appelé « LE RASSEMBLEMENT NATIONAL », et ce, conformément à la réglementation en vigueur, ajoutant « le dossier relatif à ce projet de société sera déposé, dans les jours à venir, auprès des autorités algériennes compétentes en la matière ».

Dans de précédentes déclarations, Nacer Boudiaf avait indiqué que le « Rassemblement National se fera comme s’est faite la Réunion Historique des 22, avec des Inconnus ». Pour lui, « Le personnel politique connu par le peuple actuellement et qui fait semblant d’animer la scène politique est totalement, désespérément et inexorablement discrédité et disqualifié aux yeux du peuple ». Le fils du défunt président se présente donc comme une alternative à un système politique qu’il qualifie de sclérosé. « Notre but est d’édifier une deuxième république qui consacrera la rupture avec la précédente », avait-il martelé le 25 juin dernier.

M. M.