Une attaque armé contre le palais royal de Jeddah a été avortée par la garde nationale saoudienne.

Selon des sources médiatiques, deux éléments de la garde nationale saoudienne ont été tués, ce samedi, lors d’une attaque armée contre le palais royal de Jeddah, appelé palais Es-Salam.

Des activistes saoudiens ont, par ailleurs, posté sur Twitter des photos et des informations indiquant qu’un individu a tenté de s’introduire dans le palais, un des plus importants du pays, qui abrite notamment le cabinet royal et sert de siège aux réunions du conseil des ministres.

Une vidéo postée par les mêmes activistes montre en outre une présence massive des services de sécurité devant le palais Es-Salam, entourant un corps sans vie, probablement celui de l’assaillant.

L.R.

 

أ