Un homme de 37 ans a tué, dans la région de Chlef, sa mère et ses deux sœurs. Selon son père, il souffrirait de troubles psychiatriques, suite à des actes de torture subis en Mauritanie.

Les habitants du village d’Ouled Sidi Ahmed, dans le sud de la wilaya de Chlef, sont en émoi. Un homme de 37 ans a tué sa mère, une sexagénaire, et ses deux sœurs, âgées de 32 et 18 ans, à coups de marteau. Il avait, selon toute vraisemblance, l’intention de liquider l’ensemble de sa famille.

Des témoins affirment, par ailleurs, que les hommes de la Gendarmerie nationale ont eu toutes les peines du monde à maîtriser le tueur.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme souffrirait de troubles psychiatriques, chose que confirme son père. Ce dernier fait savoir que son fils, qui poursuivait des études dans une école religieuse en Mauritanie, a été arrêté dans ce pays sous l’accusations d’appartenir à un groupe armé transfrontalier qui combattait en faveur d’un Etat tiers. Lors de son incarcération, il aurait subi les pires actes de torture qui seraient à l’origine de ses troubles mentaux. Il n’aurait dû son salut qu’à l’intervention des autorités algériennes.

Notons que les victimes ont été transportées à l’hôpital Ouled Mohamed, au centre de la ville de Chlef, et que la Gendarmerie nationale a diligenté une enquête.

L.R.