Selon «L’Atlas du diabète», publié dans le cadre de la journée mondiale du diabète, célébrée ce mardi 14 novembre, près de deux millions  de personnes sont atteintes de diabète en Algérie.

La  prévalence nationale du diabète s’établit à 6,9%, selon les données du nouveau rapport 2017 de la Fédération internationale du diabète (FID). La marge d’incertitude statistique pour les personnes atteintes de diabète en Algérie s’établit entre 1,25 et 2,45 millions, correspondant à un taux de prévalence nationale compris entre 4,9 et 9,5%.

À l’échelle mondiale, près d’un demi-milliard de personnes souffrent actuellement de cette maladie. 327 millions de diabétiques ont entre 20 et 64 ans, tandis que 123 millions ont plus de 65 ans. Dans les pays voisins, environ 1,65 million de personnes sont atteintes de diabète au Maroc contre 762.000 personnes en Tunisie.

Deux types de diabète existent. Le diabète de type 1 est dû à l’arrêt de production de l’hormone insuline par le pancréas, causant une intolérance de l’organisme au glucose. Plus fréquent, le diabète de type 2, également appelé insulino-résistant, est dû à une mauvaise utilisation de l’insuline par les cellules de l’organisme (insulinorésistance).

Pour le diabète de type 1, 42.500 cas ont été jusque-là diagnostiqués chez les enfants et les adolescents en Algérie en 2017. 3800 nouveaux cas de type 1 sont apparus en Algérie en 2017, chez les enfants et adolescents de moins de 20 ans, dont 2900 cas chez les enfants et adolescents de moins de 15 ans.

Statistiquement, 26 nouveaux cas de diabète de type 1 sont décelés chez les personnes de moins de 20 ans par tranche de 100.000 habitants.

L.R.