Le patrimoine historique d’Oran sera au centre de l’exposition “Dialogue entre les deux rives” prévue du 21 novembre au 10 décembre prochain à Strasbourg, dans l’est de la France.

Plusieurs activités mettant en relief la richesse du patrimoine algérien, en général, et du vieil Oran, en particulier, sont au programme de cet événement qui entre dans le cadre de la convention de partenariat entre les  deux villes signée en avril 2015, a indiqué  Djillali Tahraoui, enseignant à l’Institut d’architecture de l’USTO-MB.

Quinze étudiants en architecture de l’USTO-MB et autant d’autres de l’ENSAS prendront part à ce séjour académique ayant pour thème “Faire la ville aux abords de l’autoroute”.
Le premier atelier mixte s’était tenu en novembre 2016 à l’USTO-MB, avec la participation de quinze étudiants de l’ENSAS autour du thème de “la mise en valeur de l’ambiance urbaine de Sidi El-Houari et de ses rapports à la mer”.

Les travaux de cet atelier avaient abouti à la production de plusieurs variantes de solutions urbanistiques pour la revitalisation du quartier de Sidi El-Houari qui concentre à lui seul la plupart des édifices historiques de la ville d’Oran.

Ces travaux  seront aussi présentées à Strasbourg durant l’Exposition “Dialogue entre les deux rives” où les visiteurs prendront connaissance des “atouts à même de favoriser la modernisation du vieil Oran tout en  préservant son identité urbaine, son patrimoine et ses rapports naturels à la mer”.

L.R.