Une vidéo virale fait actuellement le buzz sur Facebook. Postée par le comédien Smaïl Laissaoui, plus connu sous le nom de Zaapata, cette dernière traduit la détresse de cet artiste réduit à solliciter les facebookers pour prêter une tente afin d’abriter sa famille.     

«À tous les facebookers et à tous ceux qui connaissent Smaïl Zaapata, ne soyez pas choqués par ce que je vais vous demander parce que nous sommes en Algérie. Veuillez me prêter une tente pour que je puisse abriter ma famille», demande-t-il, expliquant que les autorités vont l’expulser de son appartement dans les jours prochains, suite à une décision de justice dans une litige qui l’oppose à l’OPGI.

«On m’a remis une mise en demeure de 15 jours. Je vais redevenir sans abri comme ce fut le cas en 2013. L’OPGI va me chasser en ce début d’hiver. Prêtez-moi, s’il vous plaît, une tente pour que je puisse offrir un abri à mes trois enfants scolarisés», implore-t-il.

Cette vidéo émouvante provoqué un profond émoi et une grande indignation sur les réseaux. «Tous les grands artistes algériens sont morts le cœur serré après avoir vécu dans la misère et la précarité », dénoncent-ils unanimement.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Zaapata est un comédien qui a marqué de sa présence des films comme « Gourbi Palace » de Bachir Derrais, « Le Retour de l’Apprenti » de Ben amar Bakhti, ou encore la série Hadj Lakhdar. Cet artiste très apprécié pour sa sincérité et sa modestie a disparu des écrans ces derniers temps. Tout porte à croire que sa condition sociale très précaire y est pour quelque chose.

M.M.