La vidéo d’Anes Tina, “Rani za3fane”, qui a totalisé quatre millions de vus en autant de jours, n’a pas eu un impact considérable qu’en Algérie. Elle a également ému nos voisins marocains et tunisiens qui se sont reconnus dans son contenu, tant les problèmes sont quasi-identiques dans tout le Maghreb. 

L.R.