Après un bras de fer qui aura duré 15 ans, l’impressionnant Athman Ariouet a fini par obtenir une autorisation de diffusion de son film « Chroniques des années pub ».  Cette œuvre porte un regard critique, mais néanmoins satirique sur le rôle de l’armée et son omniprésence à tous les niveaux dans la société. Le personnage central est un général dont le rôle est interprété par M. Ariouet.

L’annonce a été faite par le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi. Le responsable a fait savoir que « la censure a été levée. Selon lui, la diffusion de ce film marquera le retour tant attendu de ce monstre du cinéma algérien.

Le film avait été interdit de crainte d’une mauvaise interprétation qui porterait préjudice à l’armée. Le personnage central de cette œuvre est un général. Le rôle a été bien sûr, interprété par Ariouet. Dans une interview datant de 2008, l’acteur avait révélé que le film racontait la vie de ce général qualifié de « mégalomane à la tête d’une horde sauvage ».

Il s’agit donc d’un film ou l’on porte un regard critique sur le rôle de l’institution militaire et son immixtion dans toutes les sphères de la société. Athman Ariouet, a à plusieurs reprises insisté sur le fait que l’ANP n’était pas visée. Les autorités n’ont pas voulu prendre le risque de le diffuser redoutant un effet ” Carnaval fi Dachra”. Un autre chef-d’œuvre qui a mis à nu les pratiques condamnables du régime algérien.

M.M.