Le ministère de l’Intérieur a instruit les walis de la République d’établir des rapports sur la situation des ressortissants Nord-Coréens présents sur le territoire national. Sur fond de crise entre les États-Unis et la République Nord-Coréenne, le gouvernement tente de ficher tous les Nord-Coréens afin de prendre des mesures le cas échéant.     

Dans une correspondance adressée aux walis, le département de Noureddine Bedoui a demandé l’élaboration de rapports exhaustifs sur la situation de ces ressortissants, a rapporté le site internet SabqPress affirmant détenir une copie de cette instruction.

Cette démarche intervient sur fond de crise diplomatique très grave entre les États-Unis et la République Nord-Coréenne. Des menaces de recours aux armes nucléaires ont d’ailleurs été proférées par les deux parties. Les deux présidents s’accusent mutuellement sur bon nombre de dossiers.

L’Algérie serait également préoccupée par des « activités et des transactions clandestines » qui auraient lieu dans l’enceinte de l’ambassade Nord-Coréenne. Dans un article publié en octobre de l’année dernière, le New York Times a révélé que plus de 40 ambassadeurs Nord-Coréens font des affaires et des transactions informelles louches un peu partout dans le monde.

M.M.