Beaucoup de chantiers restent inachevés

Vingt maîtres d’œuvre ont été sévèrement recadrés par le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville Abdelwahid Temmar ce samedi. Pour cause de retards de réalisation, son département a décidé de résilier les contrats de trois maîtres d’œuvre engagés dans des projets de la formule AADL. Des mises en demeure ont également été adressées aux 17 autres.

Une vingtaine de wilayas accusent un retard considérable dans l’achèvement du programme AADL. Les 20 maîtres d’œuvre chargés de la réalisation de 38.450 unités tardent à livrer ces habitations.

Le ministre de l’Habitat a donc, décidé de sévir en résiliant les contrats de trois maîtres d’œuvre chargés de la réalisation de 2550 unités de logement dont 809 à Tissemsilt, 400 à Ouled Zenati et 750 à Mascara.

Les 17 autres ont été destinataires de mises en demeure concernant 28 100 unités de logement ayant accusé du retard. Les récalcitrants s’exposeront à des « poursuites judiciaires », a fait savoir M. Temmar.

Le ministre a également communiqué à propos de la répartition de ces unités de logements non-achevés en précisant que 208 unités sont situées dans la wilaya de Bechar, 1020 à Blida, 300 à Tamenrasset, 160 à Tiaret, 3400 à Saïda, 7638 à Oran, 708 à El Taref, 2200 à Annaba, 1476 à Guelma, 2760 à Mostaganem, 3000 à Mascara, 206 à Tindouf, 300 à Tissemsilt, 1960 à El Oued, 130 à Khenchela, 1200 à Mila, 942 à Ain Temouchent et 942 à Relizane. Cependant, aucun chiffre n’a été donné concernant la wilaya d’Alger.

Projet AADL accusant du retard/ Résiliation de contrats et mises en demeure pour Vingt maîtres d’œuvre
Notez cet article