Un porte-parole, le chargé de la Propagande, du groupe terroriste AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique) a été abattu par l’ANP le mardi dernier, a-t-on appris auprès du ministère de la Défense nationale.

Le terroriste en question s’appelle Hichem Abou Rouaha de son « nom de guerre ». Il a rejoint les maquis en 1994. Il est tombé, en compagnie d’un de ses acolytes, lors d’un ratissage organisé par l’armée dans les maquis de la wilaya de Jijel, à l’est du pays. Deux jours auparavant, l’armée a éliminé huit terroristes dans la wilaya de Khenchela. Lié au groupe tunisien El-Fourkane, ces islamistes armés étaient entrain de préparer une rencontre lors que les militaires les ont pris pour cibles.

En tout, une quinzaine de terroristes ont été abattus par les forces de l’ANP durant le mois de janvier.

Terrorisme/ Un porte-parole de AQMI tué à Jijel
Notez cet article