L’ambassadeur américain John Desrocher et sa compagne sont apparus dans une vidéo vêtus d’habits traditionnels amazighs pour souhaiter une bonne année berbère aux Algériens.

Vêtu d’un burnous marron, l’ambassadeur des États-Unis à Alger a souhaité une bonne année amazighe aux Algériens. « Assegas ameggaz », a-t-il prononcé avant que sa compagne emboite le pas en souhaitant « lahna d talwit » autrement dit : paix et prospérité.

Le diplomate a pris habitude d’intervenir lors de la célébration de dates phares afin de partager avec les Algériens les joies et les douleurs. De tels actes ont été commis lors de la commémoration de la douloureuse date des massacres de Bentalha le 23 septembre ou encore lors de son déplacement à la Casbah d’Alger à l’occasion de la commémoration du 60ème anniversaire de la bataille d’Alger en octobre dernier.

Ce type d’intervention s’inscrit dans le cadre de ce qui est connu sous le nom de l’US Public diplomacy. Ces 70 dernières années, les États-Unis ont eu recours à ce type de diplomatie non-conventionnelle afin de susciter la sympathie des peuples en s’adressant directement à eux. Le but étant de se garantir l’appui des populations et leur soutien concernant la politique étrangère américaine.

http://https://www.youtube.com/watch?v=nspz8fv5KFM&authuser=0