Le parc zoologique de Ben Aknoun sera fermé, sous peu, pour une durée de 24 mois durant laquelle il va subir des travaux de réaménagement. Selon le quotidien arabophone «El Khabar», les pouvoirs publics vont consentir un investissement de près de 7000 milliards de centimes pour rendre ce lieu plus attractif et surtout sécurisé.

Le Premier ministère avait décidé d’affecter le parc à la Société d’Investissement Hôtelière (SIH) dont le PDG n’est autre que Hamid Melzi. Un transfert de la propriété qui s’est officialisé il y a quelques jours après la publication du «décret exécutif n° 18-41 du 23 janvier 2018 portant dissolution de l’établissement public à caractère industriel et commercial Parc zoologique et des loisirs La concorde civile» au journal officiel.

Selon la même source, la SIH va s’appuyer essentiellement sur une étude réalisé en 2014 par le Bureau National d’Etudes pour le Développement Rural (BNEDER), du ministère de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche. Une étude, dont une copie a été envoyée depuis quelques jours à la SIH, qui a évoqué la réhabilitation des jeux existants, des routes et chemins, du téléphérique et du train de plaisance, la construction d’un hôtel et d’un aqua-parc ainsi que des postes de police et de protection civile pour assurer au maximum la sécurité des visiteurs.

L’étude prévoit même une unité équestre de la sureté nationale pour que les policiers puissent atteindre les endroits difficiles d’accès avec les voitures. Bien évidemment, tous ceci ne peut faire disparaitre les craintes exprimées par certains quant aux motivations des autorités à propos de ce transfert de la propriété vers la SIH. Des informations font déjà état du possible changement de vocation d’une parcelle de ce parc. Apparemment, le projet de modernisation ne touchera que près de 80% du parc. Qu’adviendra-t-il donc pour les 20% restants ? L’avenir nous le dira…

Elyas Nour

Patrimoine/Le parc de Ben Aknoun sera fermé durant 24 mois pour des travaux de réhabilitation
Notez cet article