Le projet « Alger Smart city » a atteint son étape expérimentale par la mise en place de deux laboratoires à ciel ouvert, afin de tester les solutions innovantes touchants aux domaines piliers d’une ville intelligente (mobilité, environnement, économie locale), a indiqué mercredi la conseillère à la wilaya d’Alger et responsable des investissements des projets Alger smart-ville et startups, Fatiha Slimani.

« La mise en place de deux territoires d’innovation urbaine dans le cadre du projet  Alger Smart city a pour but d’expérimenter en conditions réelles ces solutions innovantes de ville intelligente en utilisant des technologies de pointe afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens », a précisé la responsable à l’APS.

Ces deux laboratoires expérimentaux sont des territoires représentatifs d’une majorité de situations urbaines (parc, parcelle de terrain ou bâtiment) ou des solutions innovantes sont testées (éclairage, irrigation, parking etc…) pour démontrer leurs faisabilités, selon Mme. Slimani qui a précisé que « ce travail avait déjà commencé depuis près de quatre mois ». Afin de permettre aux experts algériens qui activent dans le projet Alger Smart city de connaitre les nouvelles technologies de pointe dans le domaine de ville intelligente, un sommet  international dédié aux « Smart cities » (villes intelligentes) sera organisé les  27 et 28 juin prochain à Alger, a rappelé la responsable du projet.

Plus de 4000 participants d’envergures nationales et internationales dans les domaines des technologies modernes  et des startups ainsi que des leaders dans l’investissement des villes intelligentes.

Rédaction AF

Alger Smart city / Deux  laboratoires à ciel ouvert pour tester les innovations.
3 (60%) 1 vote