Un total de 27% de la consommation énergétique en Algérie proviendra à l’horizon 2030 des énergies renouvelables, a indiqué jeudi à Alger, le directeur de l’énergie et des mines de la wilaya d’Alger, Ali Benyakhlaf.

Grâce à la mise en place d’un programme (en cours de réalisation) relatif à la production  de 22 mille mégawatt  d’énergie propres (solaire, éolienne etc.) à l’horizon 2030, un total de 27% de la consommation énergétique en Algérie proviendra des énergies renouvelables, a affirmé M.  Benyakhlef à l’occasion de l’annonce de la célébration de l’édition 2018 du plus grand événement environnemental au monde « Earth Hour » en Algérie.

Sur les 22 mille mégawatt projetés, un peu plus de 500 mégawatt ont été déjà produits, jusqu’à fin 2017, à partir de 23 centrales photovoltaïques à travers le territoire national, a-t-il relevé, ajoutant que la concrétisation de ce programme se fera progressivement jusqu’à atteindre les 22 mille mégawatt à l’horizon 2030  .

Dans le domaine du transport, un (1) million de véhicules seront convertis à l’horizon 2030 (programme national) à deux sources d’énergies propres qui sont le gaz naturel comprimé (GNC) et SIRGHAZ (GPLC), en remplacement des carburants polluants.

Contrairement aux carburants classiques, le GNC et le GPLC réduisent significativement les émissions de gaz à effet de serre (CO2 et CO) et les émissions polluantes, selon des experts de l’agence de promotion de l’utilisation rationnelle de l’énergie (APRUE).

La conversion des véhicules d’essence vers le GNC ou le GPLC va se dérouler progressivement chaque année jusqu’à atteindre plus d’un million de véhicules convertis à l’horizon 2030 , avaient indiqué les mêmes experts.

Il a été prévu en 2018, selon l’APRUE, la conversion de 50 mille véhicules aux énergies propres ainsi que 100 mille autres véhicules en 2019

Rédaction AF

 

Carburants/Un million de véhicules convertis aux énergies propres d’ici 2030
Notez cet article