Le sélectionneur national, Rabah Madjer, affirme que son terrain de 3400 mètres carrés, sis au site dit des «Sablettes» lui a été affecté d’une manière tout à fait légale. Dans un entretien paru aujourd’hui sur le site internet sportif français «Goal», celui-ci a voulu dissiper les doutes en signalant que l’assiette en question est une «concession» de 99 ans sur laquelle il a mis «le prix nécessaire». «Je vais vous répondre, par souci de transparence et parce que je n’ai rien à cacher. C’est une concession de terrain que j’ai obtenue dans les règles afin de bâtir une école de football. Et je suis très fier de cet immense projet qui va profiter à toute l’Algérie et aux jeunes algériens. Et je le loue pour une durée de 99 ans, comme les lois me le permettent et en y mettant le prix nécessaire. L’information selon laquelle le wali de la capitale me l’a donné gratuitement ou dans des conditions illicites sont totalement fausses», a-t-il répondu à ce sujet. Ces derniers jours, une demande d’un permis de construire émanant de la société «Sart Madjer Arena» à propos d’un terrain de 3400 mètres carrés aux «Sablettes» a circulé sur Internet. Le patron de cette entreprise n’est autre que Rabah Madjer alors que le gérant est son fils Amir. Beaucoup se sont posé la question sur la manière avec laquelle l’ancienne gloire du FC Porto avait obtenue ce terrain. Même une concession devrait passer par un appel d’offre. Ce qui apparemment n’a pas été le cas.

 

Elyas Nour

 

Controverse/Madjer affirme qu’il a obtenu le terrain « d’une manière légale »
5 (100%) 10 votes