Dans un avenir proche, le réseau social « Facebook » devra s’acquitter des frais de l’utilisation des œuvres musicales des artistes algériens.

Selon le Directeur général de l’Office nationale des droits d’auteurs (ONDA), Sami Bencheikh El Hocine, « une convention de partenariat visant la protection des droits d’auteurs sera bientôt signée entre l’ONDA et la société Facebook ». « L’Algérie sera le deuxième pays dans le monde à parapher tel accord avec la société Facebook après la France », a-t-il encore ajouté dans une déclaration faite à l’APS.

En effet, il y a deux jours, la Sacem, la société française des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, avait annoncé, dans un communiqué, la signature de trois conventions avec Facebook « qui vont permettre aux membres de la Sacem et aux ayants droit qu’elle représente, d’être valorisés et rémunérés pour l’utilisation de leurs œuvres ».

Des accords de licence qui « couvriront les activités de Facebook, Instagram, Messenger et (du casque de réalité virtuelle) Oculus sur plus de 180 territoires », ajoute-t-on de même source. Bien évidemment, le répertoire de l’ONDA n’est pas comparable à celui de la Sacem, néanmoins, cela permettra à l’office des droits d’auteur de renflouer ses caisses et par conséquent de faire profiter les bénéficiaires et ayants droits. Le mois dernier, Sami Bencheikh El Hocine avait indiqué qu’en 2017, « l’ONDA a reversé 960 millions de dinars, à titre des droits d’auteur et 560 millions de DA au profit des bénéficiaires des droits voisins (interprètes et producteurs et autres) ».

Durant la même année, l’Office a récolté 5,1 milliards de dinars de la part des radios et chaines de télévision. Une somme qui sera reversée aux membres durant l’année en cours. A rappeler, en dernier lieu, que l’ONDA avait déjà signé un accord similaire en 2014 avec « Youtube ».

Elyas Nour

Droits d’auteurs/Les œuvres des artistes algériens utilisées sur facebook seront rétribuées
5 (100%) 2 votes