Le projet de la construction de l’Ecole 42 en Algérie est sérieusement compromis. Après des mois en l’attente d’une réponse des autorités algériennes, les équipes de Xavier Neil, fondateur de cette école innovante, ont signé un contrat pour la création d’un établissement au Maroc.

Pourtant, le projet de cette école devait se faire en Algérie. Le promoteur du projet, Xavier Neil, était venu en Algérie en décembre dernier dans la délégation qui a accompagné le président français Emmanuel Macron. Mais après les déclarations d’intention, les autorités algériennes n’ont pas donné suite aux demandes de l’homme d’affaires français. Xavier Neil a été reçu par le Premier ministre Ahmed Ouyahia, puis par la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit. Mais les deux ne se sont pas montrés chauds pour accepter un tel projet en Algérie. un manque d’empressement qui a poussé Neil, qui a déjà une école au Etats-Unis, à s’orienter vers le Maroc pour réaliser son projet.

Tout n’est pourtant pas perdu. Une délégation de l’entreprise de Xavier Neil viendra à Alger au mois d’avril pour tenter de convaincre les autorités algériennes. Sera-ce la visite de la dernière chance?

Formation/En attente d’une réponse à Alger, Ecole 42 verra le jour au Maroc
2.5 (50%) 4 votes